D’ici le 1er juillet, les VTC devront afficher une nouvelle vignette, facilement identifiable et infalsifiable.

Le 4 avril, Alain Vidalies, secrétaire d’État chargé des Transports, annonçait la mise en place de quatre groupes de travail afin de pacifier le conflit entre taxis, VTC et Loti. Le 7 juillet, il relayait les suggestions du premier groupe de travail : moderniser les opérations de contrôle grâce à une nouvelle signalétique pour les VTC, « plus claire et plus sécurisée, pour éviter les risques de fraude », élaborée en collaboration avec l’Imprimerie nationale (lire ici).

« Les macarons des VTC seront ainsi inamovibles et infalsifiables, […] et l’intégration d’un flashcode sur les macarons permettra un contrôle numérique semi-automatique plus rapide et plus efficace. »

C’est chose faite : paru au Journal officiel de la République française le 2 décembre, un arrêté du 25 novembre (modifiant l’arrêté du 28 janvier 2015) définit la nouvelle signalétique des VTC délivrée par l’Imprimerie nationale. Elle est amenée à remplacer, au plus tard au 1er juillet 2017, la signalétique en vigueur.

L’arrêté peut être consulté ici.