Greyball, le logiciel secret d’Uber pour éviter les contrôles de police

A Paris, Tampa ou Las Vegas, la société de VTC a utilisé un programme pour «protéger ses chauffeurs» mais aussi pour éviter les contrôles.
Uber, déjà montré du doigt ces derniers jours, a avoué en ce début mars 2017 l’existence d’un logiciel secret destiné, notamment, à éviter que ses chauffeurs ne soient contrôlés par les autorités.

La société de VTC a admis avoir utilisé un programme baptisé Greyball après qu’un article du New York Times en ait révélé l’existence grâce à des révélations d’employés actuels et anciens. Selon un communiqué de l’entreprise envoyé à l’AFP, « Greyball empêche les demandes d’utilisateurs frauduleux qui violent les termes du service.