Communiqué de Presse : Conférence du Jeudi 2 avril avec le secrétaire d’État aux Transports

COMMUNIQUE DE PRESSE
SUITE À LA CONFERENCE DU JEUDI 2 AVRIL 2020 AVEC LE SECRETAIRE D’ÉTAT AUX TRANSPORTS

Paris, le 6 avril 2020

Suite à la réunion d’urgence qui s’est tenue le 2 avril avec le Secrétaire d’État aux Transports Monsieur Jean-Baptiste DJEBBARI, son cabinet, et les services de l’État chargés du transport en rapport avec notre mise en demeure d’appeler à cesser toute activité si nous n’obtenions pas de réponses claires à nos revendications légitimes.

Vendredi matin 3 avril, les 4 organisations professionnelles représentatives UNT, FNTI, FNAT, UNIT, avons fini par avoir l’obtention d’un texte équilibré, permettant de répondre aux attentes que nous avions exprimées en Interfédérale : la garantie que seuls les taxis pouvaient faire le transport de soignant avec remboursement par la CPAM, l’inclusion des Taxis dans la liste des bénéficiaires d’équipement de protection pour le transport de malade, l’ouverture à la plateforme de l’État pour les commandes de matériels de protection et enfin l’instauration d’un dialogue permanent avec la profession.

Nous avions dé fini dès l’entame de cette crise sanitaire un cap en répondant à l’appel du président de la République, puis en s’opposant à la volonté de certains cercles d’inclure les plateformes de VTC dans le dispositif, à répondre aux attentes en matière de mise en œuvre d’équipement de protection.

Une commande de plusieurs dizaines de milliers de masques a été initiée pour répondre aux besoins urgents de nos territoires dans l’attente de la régularisation de la situation. Nous vous tiendrons au courant des délais de livraison et de leurs modalités sous peu.

L’UNT a incarné ce cap contre vents et marées, sans se laisser dévier de ses objectifs par d’obscur considérant de personne et ou d’organisations professionnelles qui ont le temps de la contemplation et de la critique, mais sans pour autant peser sur l’histoire, ni encore moins y travailler. Nous le disons clairement, le temps de l’action et du travail n’est pas celui du temps passé sur les réseaux sociaux. Nous avons compris que certains de « nos amis » ne voyaient pas le danger des plateformes de VTC dans le transport du personnel soignant avec remboursement de la CPAM, dont acte !
Nous avons compris que pour certains il n’y a pas de difficulté d’équipement de protection, dont acte !

Visiblement, nous n’avons pas compris, lu et encore moins entendu les mêmes choses, dont acte ! Mais trêve de digression sur des choses de peu d’importance en ces temps sombres pour notre pays et notre planète. A[ l’aune des enjeux actuels et futurs de cette crise, nous aurons un point hebdomadaire avec les services du transport et son directeur, pour faire face aux difficultés qui surgissent sur nos territoires, nous aurons aussi si le besoin s’en fait sentir l’accès direct au Secrétaire d’État et à son cabinet, tout comme nous avons initialisé des démarches avec la CPAM pour la déclinaison sur le terrain des mesures gouvernementales.

Nous tenons à remercier particulièrement les Présidents de nos départements qui se sont mobilisés pour porter la parole de l’UNT auprès de leurs politiques ; à remercier nos adhérents de leurs soutiens et nos amis de la FNTI, son Président, ainsi que de la FNAT et son Président.

Le constat est sans appel, « avoir un cap clair, assumer ses positions, se rassembler au sein de notre profession permet de faire avancer nos intérêts et ceux de notre pays ».

En ces temps sombres pour nous tous, nos pensées vont vers celles et ceux et leurs familles qui traversent des moments douloureux.

Le Président
Rachid BOUDJEMA