Cher(e) Collègue,

Nous avons été alertés qu’Uber tentaient de s’installer en province, notamment dans certaines villes festivalières ou touristiques. Si tel est le cas dans votre département, nous vous invitons à alerter vos élus sur les dangers inhérents à l’installation de cette dernière ou tout autre application identique.


Monsieur le Maire,

Je me permets d’intervenir auprès de vous en ma qualité de Président du Syndicat des Artisans Taxi du …..

Nous avons été informés que la Société Uber souhaiterait pouvoir développer sa plateforme de mise en relation sur la commune de ………

Vous n’êtes pas sans ignorer les tensions qui existent autour de cette application qui a décidé, depuis sa création, de contourner la réglementation tant en matière de transport, qu’en matière fiscale et sociale et ce, dans chaque pays où elle s’installe.

De nombreuses procédures sont en cours, diligentées par les services de l’Etat, pour le non-respect  de la réglementation, notamment pour avoir organisé du transport illégal effectué par des personnes qui ne disposent ni de carte professionnelle de Transport Public Particulier de Personnes (TPPP), ni d’assurance spécifique au TPPP. Plus récemment, ce sont les services de l’U.R.S.S.A.F qui ont décidé de poursuivre cette société pour requalification des contrats la liant à « ses » chauffeurs et « détournement de statut », puisque Uber impose à ces chauffeurs des conditions de travail et de prix qui n’a fait que paupériser la situation de la profession.

Comme vous le savez, nous avons toujours travaillé dans le respect de nos professions mutuelles, tant avec les anciennes Grandes Remises qu’avec les exploitants VTC installés dans notre département et ce, dans la mesure où chacun respecte la réglementation en vigueur.

L’arrivée d’un opérateur comme “Uber” ne pourra que détériorer cette situation et créer des tensions en permettant à des transporteurs illégaux de s’organiser sur nos communes. Nous voyons ce que cela entraîne dans d’autres villes festivalières comme Cannes qui, pendant le festival, voit ses rues envahies par des transporteurs illégaux occasionnant des tensions sociales importantes.

Aussi ai-je l’honneur de solliciter de votre bienveillance de tout faire pour empêcher que des opérateurs comme Uber puisse s’organiser sur nos communes.

Pour votre parfaite information, je vous joins copie du courrier qui a été adressé par les organisations professionnelles Taxi – Vtc – Loti/Transport public, à l’ensemble des parlementaires, sollicitant que ce type de plateformes de mise en relation soient réglementées au plus vite pour stopper les pratiques illégales constatées dans le domaine du transport de personnes.

Je vous remercie par avance de l’attention que vous porterez à la présente et, me tenant à votre disposition pour en parler, je vous prie de croire, Monsieur le Maire, en l’assurance de ma respectueuse considération.