ÉDITO DU PRÉSIDENT

    Cher(e)s collègues,

    Ces dernières semaines, j’ai participé à diverses réunions, et notamment au sein du ministère de la Santé au titre de la concertation menée en vue de la mise en œuvre de l’article 80 de la LFSS pour 2017, ouvrant le marché du transport intra- et interhospitalier aux taxis. L’UNT s’est rapprochée des organisations syndicales conviées afin qu’une position commune soit adoptée, visant à faire des propositions.

    La CNAMTS a reçu individuellement chacune des organisations syndicales patronales avant d’engager le processus des négociations de la convention nationale 2018, qui se dérouleront au cours du premier semestre 2018 selon un calendrier qui nous sera communiqué très prochainement. L’objectif de la CNAMTS est d’une part de réduire les coûts liés au TAP et d’autre part de répondre à la demande croissante. Là encore, j’ai été invité à transmettre nos propositions.

    Pour ce qui concerne la convention collective du T3P, les parties prenantes – UNT, FNAT, FNTI, FFTP et FNDT côté patronal ; CFTC, CFDT et FO côté salarial – ont adopté le champ d’application, un accord de méthode et le calendrier des réunions de travail. Prochaine rencontre le 20 décembre 2017.

    Et enfin, l’UNT est toujours active et se rend régulièrement au ministère des Transports dans le cadre des Assises nationales de la mobilité, temps de concertation qui aboutiront à la loi dite LOM (Loi d’orientation des mobilités). L’objectif est de recueillir les besoins et attentes des citoyens, avec une attention particulière aux transports de la vie quotidienne dans les zones rurales et périurbaines. Clôture des assises le 13 décembre 2017.Un projet de loi devrait intervenir au premier trimestre 2018.

    Vous l’aurez compris, en 2018, les enjeux seront éminemment déterminants pour l’avenir de notre profession. Avec la menace des autres transporteurs et applications Uber, dont l’acharnement contre les lois et mesures prises ces derniers temps – entrée en vigueur de la loi Grandguillaume au 1er janvier 2018examen VTC… – est absolu. Si vous avez suivi l’actualité, vous aurez remarqué qu’ils font preuve d’un lobbying des plus agressifs, que ce soit auprès des élus ou des médias. Je vous invite donc à soutenir les projets que je porte au profit des adhérents de l’UNT et, plus largement, dans l’intérêt de la profession du taxi.

    Le Président

    Rachid BOUDJEMA